Avec les poètes et les écrivains

« Oiseaux

Détergents

Epuisements

Temps perdus

Médecines pour prévenir le stress des grands ensembles

La toute jeune fille

Est

Morte »


Extraits du poème de Marcel et Gabriel Piqueray.

Texte dédié à Eliane et Jean-Michel Pochet.

60 exemplaires numérotés et signés en 1983.

 

« La montagne est gris pâle

au loin sous le ciel déclinant

je me sens la tête pleine de plomb fondant

un merle se penche sur mon oreille

gauche

lance au ciel ses trilles

puis se cache le bec sous l’aile »


Extrait du texte de Gerda Vancluysen. 2 lithographies de Camille De Taeye

30 exemplaires numérotés de 1 à 30.

5 exemplaires hors commerce numerate de I à V.

 

 

 

 Choral in Vermont

Belles Nuits Glacées Amies D’étoiles Qui Nous Fixent Depuis Des Temps Immémoriaux

Mais Ni Toi Ni Moi Ne Savons Même Pas Ce Que Nous Sommes


Extrait du texte de Marcel et Gabriel Piqueray.

Daily-Bul

40 exemplaires numérotés de I à XXXX accompagnés d’une lithographie de Camille De Taeye.

10 exemplaires numérotés de A à J, 6 H.C et 10 autres marqués de e.a. I à e.a X accompagnés de deux lithographies de Camille De Taeye

 

 

 

 

Lithographie
Camille De Taeye
Houille
1988
 La cigale réplique

C’est l’hiver et cela grèle Dans la neige de l’ennui, La cigale se les gèle Et se morfond dans la nuit   « Tiens!  mais voilà la bicoque De ma pingre voisine, Dont les mouches à la coque Sont des perles de cuisine…

Toctoctoc : -t’as pas cent balles Contre ma pauvre chemise ? Car j’ai tellement la dalle Que je ne crains plus la bise ! »


Extrait du texte de Jean-Michel Bragard.

Daily-Bul

40 exemplaires numérotés sur velin lana d’auvergne  de I à XXXX accompagnés d’une lithographie de Camille De Taeye.

5 exemplaires hors commerce  

 

 

Et d’abord, il y a la bouche de Virginie. C’est une grande bouche vorace et la langue dans sa bouche est un délice, une grenade chaude et pulpeuse. Je la suce et je la lèche sans discontinuer et la langue de Virginie me suce et me lèche aussi et je suis son fruit, sa grenande chaude et pulpeuse, le jus intarissable de ses désirs. Et nos bouches et nos langues sont des brasiers, des marquises incandescantes, des vertiges de feu.


Texte de Jean-Baptiste Baronian.

Editions Espace B

69 exemplaires numérotés.

 

 

 

 

 

Comme des oiseaux migrateurs

Nous revenons toujours au pays de la mémoire, Là où l’amour ne meurt jamais – C’est nous qui mourons -, là où les plaies cicatrisent. 


Extraits du texte de Némésio Sanchez. 40 exemplaires sur papier simili Japon Van Gelder et 655 exemplaires ordinaires Editions Galerie 2016  

Inévitable clivage

Livrée au bûcheron

Cicatrice dure durable

Laisse-moi encore

La dernière fois

te donner ma sève


Poésie de Gerda Vancluysen, première épouse de l’artiste

20 exemplaires numérotés de I à XX avec une lithographie de Camille De Taeye

108 exemplaires ordinaires

Auto-édition

  • Bruits du Refus avec Raymond Verbouwens

  • Le bateau ivre, Rimbaud

  • A Michel Butor

  • BEFORE march 1987

  • Amour Amor avec Nemesio Sanchez (Daily-Bul)

  • La Bibliothèque de feu avec Jean-Baptiste Baronian ( La Pierre d’alun)

  • Un Serpent de fumée avec Gwenaëlle Stubbe ( La Pierre d’alun)

  • Le Cheval d’octobre avec Anne-marie La Fère (Daily-Bul)

  • La nuit,  la mer avec Caroline Hoex (Didier Devillez)

  • A participé à la revue Aménophis et Mensuel 25